L'assurance-vie comme placement financier

L'assurance-vie comme placement financier

L'assurance-vie: Une enveloppe fiscale toujours attrayante

A l’heure où nous observons une baisse des rendements des produits d’épargne traditionnels, il est intéressant de se pencher sur les placements qui peuvent permettre aux épargnants d’améliorer la rentabilité de leurs placements.

L'assurance-vie répond à différents objectifs :

  • Obtenir des revenus complémentaires
  • Se constituer ou valoriser un capital
  • Préparer sa retraite
  • Organiser et transmettre un patrimoine

Les bonnes questions à se poser en tant qu'investisseur

Souple, l’assurance-vie permet d’effectuer des versements libres ou réguliers et des retraits à tout moment, sous forme d’avance (sorte de prêt) ou de rachat (partiel ou total) ainsi que quantité d’options de gestion (arbitrages entre supports, versements programmés, sécurisation des gains…).

Commercialisée majoritairement au travers de contrats « multi-supports », l’assurance-vie s’adresse aussi bien aux épargnants à la recherche de placements peu risqués, qu’à ceux désireux de diversifier leurs avoirs sur des supports plus offensifs.

Le choix des supports dans lesquels vous allez investir au sein de votre contrat d’assurance-vie est orienté en fonction de votre profil, de vos objectifs et du niveau de risque que vous êtes prêt à prendre.

La clause bénéficiaire est un élément essentiel, elle permet d'indiquer quel(les) sont les personnes(s) qui percevront le capital lors du décès dans des conditions fiscales avantageuses.

Nos partenaires sélectionnés

Les Documents réglementaires

Le profil de risque

Avant de proposer une allocation d'actifs, le Conseiller en Gestion de Patrimoine se doit de connaître le niveau de connaissances, le niveau d'expérience de l'épargnant de marchés financiers, ainsi son appétence au risque.

Le DICI

Avant toute décision, l'épargnant doit prendre connaissance du Document d'Information Clé aux Investisseurs. Ce document formalisé par l'Autorité des Marchés Financiers reprend les points suivants:

  • Objectif et Politique d'Investiisement
  • Profil de risque et de rendement (Le risque d’un fonds dépend de sa stratégie d’investissement en actions, en obligations, diversifiée, etc.). Ainsi, un fonds investi en actions est généralement plus risqué qu’un fonds investi en obligations, qui est lui-même généralement plus risqué qu’un fonds investi en titres monétaires (de courte durée).

Le profil de risque et de rendement est symbolisé par une échelle allant de 1 à 7. Le score indiqué est une estimation du niveau de risque ainsi que du potentiel de rendement.

  • Frais
  • Performances passées
  • Informations pratiques

Vous souhaitez plus d'information sur les placements financier ?

L'assurance-vie comme placement financier / Aller plus loin